Un cachalot tué par le plastique des serres d’Andalousie

Stranded Sperm Whale

Cadavre d’un cachalot (archives)
Photo : Keystone

Une équipe de scientifiques a découvert qu’un cachalot de 4,5 tonnes était mort après avoir avalé de grandes quantités de plastique provenant des serres qui protègent les cultures intensives d’Andalousie. Le cétacé a été retrouvé échoué sur une plage dans le sud de l’Espagne.

 

« Nous nous sommes vite rendus compte qu’il avait une véritable serre dans l’estomac: on ne s’y attendait pas, mais ça ne nous a pas étonné », se souvient Renaud de Stephanis, membre de la station biologique de Doñana.

Le chercheur n’a pas eu de mal à reconnaître les bâches qui recouvrent les milliers d’hectares de cultures intensives dans la région d’Almeria. « Il y avait une dizaine de mètres de cordes en plastique, des bâches servant à couvrir l’extérieur et du plastique utilisé à l’intérieur et même deux pots de fleurs », a-t-il témoigné.

17 kg de déchets

En tout, plus de 17 kilogrammes de déchets provenant principalement de serres. Long de près de 10 mètres, le mammifère étudié s’était échoué en mars 2012 sur une plage au sud de Grenade, non loin d’Almeria, dans un « état d’amaigrissement avancé ».

« C’est comme s’il avait une pierre dans l’intestin: plus rien ne passait. Il y avait tellement de plastique que ça a fini par exploser », explique Renaud de Stephanis.

La découverte a de quoi inquiéter, selon le scientifique, car elle démontre encore une fois que « la mer est pleine de déchets » et que les « systèmes de gestion des déchets du plastique, pas seulement en Espagne » ne sont pas toujours performants.

(ats)

Laisser un commentaire

Classé dans ZONE ROUGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>